Comment réagir face à l’infidélité ?

etre trompeComment reagir face a l’infidelite ?

Plus de 60% des couples parviennent à surmonter l’adultère et à rester ensemble après que l’un des partenaires ait trompé son conjoint. Comment y parvenir, et surtout comment réagir face à l’infidélité sans menacer durablement son équilibre personnel et celui de son couple ? Voici 3 conseils pour mieux affronter la situation et prendre la bonne décision.

Encaisser les premières réactions : une étape difficile

Les premiers instants qui font suite à l’annonce de l’infidélité sont souvent très intenses. La plupart des personnes passent par différentes phases ou ressentent toutes ces émotions en même temps : sentiment violent de trahison, colère, humiliation, tristesse, incompréhension, et parfois même panique. Même si vous sentez le sol se dérober sous vos pieds et votre monde s’écrouler, répétez-vous que malgré la gravité de la situation, ces sentiments sont temporaires et finiront par passer. Lorsque l’on est trompé, les premiers moments sont si violents qu’ils peuvent aveugler durablement et perturber notre vision immédiate des choses.  Que vous soyez un homme ou une femme, vous vivrez les premières réactions de la même manière.  Essayez de maîtriser votre colère : mieux vaut exploser en sanglots ou crier que d’avoir un geste violent, contre vous-même, contre les objets qui vous entourent ou pire, contre la personne qui vous a trahie.

Ne pas prendre de décision définitive à chaud

Réagir face à l’infidélité, c’est aussi savoir attendre que l’intensité douloureuse des premiers moments retombe. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous aurez l’esprit plus à même de prendre une décision à tête reposée. Si vous perdez le contrôle dans les minutes qui suivent l’aveu de l’infidélité et que vous décidez immédiatement de saisir un sac, d’en remplir vos affaires et de quitter votre foyer, vous risquez de regretter cette décision dans les jours qui suivent. Car même si un adultère est une situation terrible à vivre et pardonner, il est possible de sauver son couple et de retrouver une vie normale. En réagissant instinctivement, vous risquez de tout plaquer sans laisser de seconde chance à votre couple. En revanche, si vous avez été trompé plusieurs fois et que vous vous étiez promis que ce serait la dernière, il est évident que la situation est différente et que vous pouvez décider rapidement de partir ou demander à votre conjoint de quitter le foyer en raison de ses adultères répétés.

Explorer ce qu’il s’est passé

Vous êtes prêt(e) à ouvrir la discussion ? Même si vous n’êtes en rien responsable de l’infidélité de votre partenaire, qui est sa décision, il est important d’en parler pour comprendre ce qu’il s’est passé. Il vous sera difficile d’entendre parler de l’autre personne ou d’admettre que votre vie de couple est loin d’être satisfaisante, mais cet échange est nécessaire pour repartir sur de bonnes bases si cela est possible. Evitez, malgré la tentation, de demander en colère si « il est mieux que (vous) ». En revanche, vous pouvez demander si elle aime son amant, ou s’il s’agit « juste » d’une histoire de sexe. Parce que la situation est particulièrement douloureuse, aucune réponse ne vous apaisera. Mais encore une fois, c’est une étape importante que de parler de ce qu’il s’est passé, ou plutôt de pourquoi les choses ont dégénéré. Ecoutez attentivement ce que votre partenaire a à vous dire. A ce stade, ce n’est plus une question de « qui est entièrement responsable » ou « tu aurais dû faire cela », mais bien une question de voir si vous avez une chance de vous en sortir, et surtout si vous le souhaitez tous les deux et êtes prêts à vous battre pour cela.